Minute #feministe 02/04/2016 #voile

Voilà.

Histoires d'une idéaliste

Couvrez ce voile que je ne saurez voir!

Une belle BD qui parle de féminisme, port du voile, clichés vestimentaires, soumission et autres.

Féminisme et Laïcité.
La question du port du voile est compliquée et parmi mes ami.e.s féministes il y a deux visions des choses.

D’une part, le voile peut être vu comme un signe de soumission d’une femme qui le porte pour des questions de pression familiale, culturelle. Mes origines (binationales oui oui) m’ont aussi faite cotoyer cette question là au Maroc. Pendant longtemps, quand une femme décidait de porter le voile, c’était un clair signe de radicalisation (et donc de soumission quelque part aussi). C’est encore le cas pour certaines aujourd’hui, mais pas toutes ni la majorité. Le port du voile a donc été très mal vécu au Maroc. J’ai même eu un échange avec un responsable d’un établissement public qui avait renvoyé des femmes qui s’étaient mise…

View original post 466 more words

Advertisements
Minute #feministe 02/04/2016 #voile

Pourquoi la coupe menstruelle ne convient pas à tout le monde

Voilà !
J’aime beaucoup l’idée d’utiliser une coupe menstruelle, n’ai absolument pas peur du sang, mais j’ai des réserves quant aux toilettes que je pourrai utiliser. Alors non, je reste au jetable.

Passion Menstrues

large

À chaque fois qu’on aborde le sujet des protections hygiéniques classiques, que ce soit pour parler du Syndrome du Choc Toxique ou de la présence de désherbant, on doit toujours faire face aux mêmes réactions de la part des adeptes de la coupe menstruelle. On croule sous les “Et vive la cup !” et autres “Vous n’avez qu’à passer à la cup ;))”, qui, s’ils sont bardés de bonnes intentions, n’en restent pas moins des commentaires agaçants pour certaines personnes.

En effet, si la coupe menstruelle reste une excellente solution pour les personnes qui y trouvent leur bonheur, il ne faut pas oublier que tous les vagins ne se ressemblent pas et que plusieurs paramètres peuvent entrer en ligne de compte lorsqu’il s’agit de choisir les protections hygiéniques les plus adaptées – et la cup peut rater certains examens d’entrée assez facilement.

View original post 905 more words

Pourquoi la coupe menstruelle ne convient pas à tout le monde

La nature et la société : Féminisme

jeveuxeleverdesabeilles

Je suis fille et petite fille de féministes. J’ai appris très tôt quel combat mes aïeules ont mené pour me permettre aujourd’hui d’avoir un compte en banque, de conduire, de sortir seule dans la rue, de voter et d’être élue. Dans ma famille, le féminisme n’a jamais été un gros mot, c’était une valeur intrinsèque à toutes celles inculquées par mes parents : ouverture d’esprit, tolérance, solidarité, liberté, savoir. Mes parents aiguisait notre curiosité, nous poussait à nous connaître et à connaître le monde autour de nous. Ils étaient pragmatiques et efficaces dans tout ce qu’ils entreprenaient et chercher à nous montrer cette voie. C’est à l’école que j’ai appris quel mot correspondait le plus à l’éducation que j’avais reçue : l’humanisme.

View original post 478 more words

La nature et la société : Féminisme

Sexisme hipster ou le privilège de la distance

Ah d’accord…

feminada

VICE_CoverL’autre jour, ma mère me demandait ce qu’est un hipster. Les définitions peuvent certainement varier, mais je lui ai répondu à peu près ceci : un hipster est une personne qui s’approprie certains éléments (souvent rétros) associés à la culture prolétaire, à des fins esthétiques, mais toujours avec une pointe d’ironie.

Certaines personnes mal avisées pourraient croire que les femmes hipsters n’ont pas de goût avec leurs leggings taille haute, leurs tricots des années 80 et leurs grosses lunettes. Leurs contreparties masculines pourraient passer pour des pas de classe avec leur pilosité faciale abondante, leurs chemises à carreaux et… leurs grosses lunettes. Qu’on les trouve mal habillés, les hipsters s’en tapent, car ils ne cherchent pas l’assentiment du commun des mortels : entre eux, ils savent qu’il y a un second degré et ça leur suffit amplement. Les hipsters ont horreur du mainstream, de là leur fascination pour la scène…

View original post 1,125 more words

Sexisme hipster ou le privilège de la distance

Quand l’agence 4aout et l’AccorHotelArena trouve ça cool le sexisme. 

Les Histoires de Poupi

Applaudissons bien fort l’agence 4aout et l’équipe de l’Accor Hotel Arena à l’origine de cette honteuse campagne qui fait gentiment l’apologie du viol et du sexisme.


Bravo vraiment. C’est TELLEMENT MODERNE de dire que c’est cool de peloter des gens sans leur accord. Mais si c’est cool on vous dit, c’est pendant un concert. Et puis c’est des stars, c’est normal de les toucher, c’est sans conséquence.

J’aimerais pour l’experience que ces concepteurs et décideurs demandent à leur entourage s’ils se sont déjà fait agressé sexuellement. Juste pour constater les dégâts qu’ils entretiennent. Dégâts qui ne font jamais de conséquences, je parie.

J’en vois déjà hurler à l’hysterie feministe. Oui oui.

Alors mettons nous bien au clair : c’est pas maladroit, c’est pas idiot, c’est pas “pas grave”, c’est juste sexiste.
Ça fait sûrement mal de le lire quand on ne voit pas le problème. Mais en vrai, je le…

View original post 268 more words

Quand l’agence 4aout et l’AccorHotelArena trouve ça cool le sexisme. 

Ce choc…

Glasnost

Untitled.

When I was six years old, I gave my first blowjob.
“It’s a game”, said He. “Don’t you want to play?”
It was too big, and I threw up on him.
He said I’d do better the next time.

When I was seven years old, I watched a group of fellow second graders cheer as a boy in my class tried to kiss me. He hugged me from behind, giggling all the while.
I threw sand in his eyes, and was sent to the Principal.

When I was eight years old, I had an elderly teacher ask me to stay behind in class. He carried me on his shoulders, and called me pretty.
“Teacher’s Pet!” my friends declared, the envy visible on their faces.
They ignored me at lunch that day.

When I was nine years old, an older girl on the school bus would ask me to lift…

View original post 566 more words

Victorian Painting – The Irritating Gentleman by Berthold Woltze

Au XIXe aussi…

The Victorianachronists

Der lästige Kavalier, or, The Irritating Gentleman, done in 1874 by the German artist Berthold Woltze (1829-1896).

I experience this feeling almost every time someone tries to talk to me on the Metro. My earbuds are in and my eyes are closed, Sir. I’m disinclined to acquiesce to your request (for conversation). Means no.

View original post

Victorian Painting – The Irritating Gentleman by Berthold Woltze